Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
03 Feb

Cimetière du Montparnasse

Publié par Jean-Paul Martin  - Catégories :  #Paris, #Patrimoine, #Carnets

Division

Le grand cimetière de la rive gauche (nom officiel : Cimetière du sud) créé au début du dix"neuvième et l’un des plus grands espaces verts de Paris et compte plus de 1 000 arbres. Délimité par plusieurs artères, il est coupé en deux par la rue Émile-Richard,qui a la particularité de n’avoir qu'un seul numéro et des riverains très calmes (des SDF se la sont récemment appropriée).

Très bien fréquenté (voir ci-dessous) et très visité (plan aux entrées) le cimetière du Montparnasse accueille quelques tombes et monuments qui méritent le détour.

Photographies : février 2016

Madame et Monsieur Pigeon, des lampes du même nom, allongés pour l’éternité.   Auguste Rubin, sculpteur.  La séparation du couple, qui n’est pas un tombeau mais une sculpture transférée du Luxembourg ou elle fut jugée obscène.Madame et Monsieur Pigeon, des lampes du même nom, allongés pour l’éternité.   Auguste Rubin, sculpteur.  La séparation du couple, qui n’est pas un tombeau mais une sculpture transférée du Luxembourg ou elle fut jugée obscène.
Madame et Monsieur Pigeon, des lampes du même nom, allongés pour l’éternité.   Auguste Rubin, sculpteur.  La séparation du couple, qui n’est pas un tombeau mais une sculpture transférée du Luxembourg ou elle fut jugée obscène.Madame et Monsieur Pigeon, des lampes du même nom, allongés pour l’éternité.   Auguste Rubin, sculpteur.  La séparation du couple, qui n’est pas un tombeau mais une sculpture transférée du Luxembourg ou elle fut jugée obscène.

Madame et Monsieur Pigeon, des lampes du même nom, allongés pour l’éternité. Auguste Rubin, sculpteur. La séparation du couple, qui n’est pas un tombeau mais une sculpture transférée du Luxembourg ou elle fut jugée obscène.

Commenter cet article

À propos

Carnets de voyages et nomadisme urbain