Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
28 Feb

Journal de New York 2016 (1/2)

Publié par Jean-Paul Martin  - Catégories :  #Carnets, #Couleurs, #Architecture

Jeudi 23 juin - Approche

Liaison Greyhound Montréal - New York via Saratoga Falls. Long trajet plutôt agréable si on oublie la suspicion tatillonne de la fonctionnaire de l’immigration US et l'odeur de graillon du snack de la gare routière d'Albany.

Vendredi 24 juin - Manhattan

" Figurez-vous qu'elle était debout leur ville, absolument droite. New York c'est une ville debout. On en avait déjà vu nous des villes bien sûr, et des belles encore, et des ports et des fameux mêmes. Mais chez nous, n'est-ce pas, elles sont couchées les villes, au bord de la mer ou sur les fleuves, elles s'allongent sur le paysage, elles attendent le voyageur, tandis que celle-là l'Américaine, elle ne se pâmait pas, non, elle se tenait bien raide, là, pas baisante du tout, raide à faire peur."

Lower Manhattan et le National September 11 Memorial (World Trade Center Site pour les New-yorkais) et ses deux bassins (Reflectiing Absence) alimentés par des chutes d'eau qui occupent l'emplacement des bases des Twin Towers. Sobriété et émotion. Et de nouvelles tours qui montent.

" Comme si j’avais su où j’allais, j’ai eu l’air de choisir encore et j’ai changé de route, j’ai pris sur ma droite une autre rue, mieux éclairée, « Broadway » qu’elle s’appelait. Le nom je l’ai lu sur une plaque. Bien au-dessus des derniers étages, en haut, restait du jour avec des mouettes et des morceaux du ciel. Nous on avançait dans la lueur d’en bas, malade comme celle de la forêt et si grise que la rue en était pleine comme un gros mélange de coton sale.

C’était comme une plaie triste la rue qui n’en finissait plus, avec nous au fond, nous autres, d’un bord à l’autre, d’une peine à l’autre, vers le bout qu’on ne voit jamais, le bout de toutes les rues du monde."

Samedi 25 juin - Brooklyn

Brooklyn North et Fort Greene Park et son marché bio sur DeKalb Avenue : fraises, radis géants, pommes de terre nouvelles et petits pois. Puis cap au sud vers Prospect Heights, longtemps quartier d’immigrés, maintenant investi par les couples branchés qui apprécient le parc voisin pour les promenades à vélo et les pique-niques.

Dimanche 26 juin - Harlem

Long trajet en métro pour rejoindre la 110ème rue et la Cathedral Church of Saint John the Divine à la surprenante façade néo-gothique. Très impliquée dans la lutte pour les droits civiques, elle a accueilli les services funéraires de James Baldwin, Duke Ellington, Louis Armstrong et d'autres dont Keith Haring, qui a réalisé l'émouvant triptyque maintenant derrière la nef.

Direction la 125e rue via le Malcolm X Boulevard. Si l'environnement à changé ces dernières années avec l’arrivée de bars et de restaurants branchés, il suffit d'entrer dans les boutiques ou de jeter un oeil dans les salons de coiffure pour ne pas oublier que l'on est bien à Harlem! Retour via le Studio Museum Harlem, dédié aux artistes afro-américains.

Lundi 27 juin – Greenwich Village

Virée dans Greenwich village après un passage par Washington Square Park, près de NYU. Les rues n’ont guère changé depuis ma dernière visite et accueillent boutiques tendance, restaurants et lieux mythiques comme le Café Wha. Recueillement à Christopher Park devant les statues de George Segal décorées en hommage aux victimes de la tuerie d’Orlando et le Stonewall Inn où fut donné en 1969 le coup d’envoi de la lutte pour les droits gay.

Les deux citations sont extraites du Voyage au bout de la nuit de Louis-Ferdinand Céline.

Commenter cet article

À propos

Carnets de voyages et nomadisme urbain